Sand Banks – une plage de rêve!

Lorsque l’Ontario est arrivée dans nos options de vacances d’été, j’ai voulu trouver de l’information sur SandBanks.  Dunes de sable et plage, ça m’apparaissait gagnant comme spot de vacances avec nos jeunes enfants.  Toutefois, je voulais en savoir davantage : est-ce qu’il y avait autre chose à faire que la plage?  Si oui, est-ce que c’était des activités adaptées pour les petites pattes de mes cocos?  Combien y avait-il de plages?  Étaient-elles grandes?  Le site officiel de Parcs Ontario était plutôt avare d’information.  Je n’ai d’ailleurs jamais réussi à y télécharger une carte du parc.  Quoi qu’il en soit, on en a fait un de nos points d’arrêt et on ne l’a pas regretté.  Et pour remédier au manque d’information disponible, j’ai affronté mon vieil ordi de bureau qui ne fonctionne plus très bien, je vous ai scanné des pages du guide amassé là-bas et je vous offre aujourd’hui mes plus beaux souvenirs et mes plus belles photos pour vous donner le goût d’y aller et vous aider à planifier vos prochaines vacances d’été!

Tout d’abord, gros de cœur pour la plage Outlet (image à la une ci-haut).  Sincèrement, c’est la plus parfaite plage qu’il m’est été donné d’essayer, bien mieux qu’Old Orchard et j’oserais même dire mieux que Cuba , Floride et quelques autres.  Tout d’abord le sable est vraiment doux et présent naturellement, jusque dans le stationnement d’ailleurs.  Les vagues, présentes lorsqu’il y a un peu de vent, sont parfaites, juste assez grosses pour amuser les enfants mais pas trop pour ne pas leur faire peur.

MOD_2293Et la température de l’eau : wow!  Au moins 80°F, même davantage vers le bout de la plage où la profondeur de l’eau est de niveau barboteuse sur plusieurs mètres.  Et ça, c’est aussi un autre avantage, le fait que le niveau descende très doucement, ce qui rend la baignade plaisante avec les tout-petits.  Et l’eau est très propre, sans algue ni méduse.  Le tout à moins de 6 heures de route de Sherbrooke et environ 4-5 de Montréal.  L’horizon et la couleur un peu turquoise d’une mer du Sud sans le sel qui nous colle à la peau.  Que demander de plus?

À l’intérieur du parc, il y a aussi 2 autres plages.  La Dunes Beach vaut vraiment la visite avec ses grosses dunes de sables.  Marcher à l’arrière de la plage vous amène dans un paysage désertique digne du Sahara.  C’est spécial de voir ça si près de chez nous et notre climat tempéré.  Par contre, l’approche de plage est vraiment abrupte, ce qui peut être moins agréable (photo ci-dessous).

MOD_2362Enfin, il y a la SandBanks Beach, que nous n’avons pas visitée, davantage appropriée pour les surfeurs que les jeunes enfants selon l’accueil du parc.  Voici d’ailleurs une carte du parc qui vous donnera une meilleures idée de la disposition des plages.

Et puis, même si l’attraction majeure reste les plages, il y a quelques petites randonnées de courtes distances dans le parc, les voici d’ailleurs décrites ici et ici.  Pour notre part, nous avons testé la « Dunes Trail », une boucle de 2,5 km donc pas trop longue qui amène à la Dunes Beach mais pas si facile qu’il n’y paraît à prime abord.

MOD_2381

Il faut dire que la température (ainsi que le sable) était très chaude cette journée-là.  De plus, les cocos feelaient pour se faire promener sur les épaules et, la majeure partie de la randonnée se déroulant sur le sable très doux mais aussi très fin du parc, c’était plutôt exigeant.  Toutefois, comme vous pouvez le voir ci-haut, le paysage en valait la peine.  Y retourner, j’aimerais bien essayer au moins une autre des courtes randonnées offertes.  Plusieurs sont d’ailleurs aussi accessibles aux vélos, étant des sentiers multifonctionnels.  Aussi, j’en profiterais sans doute pour louer un canot ou des kayaks (possible dans le parc) et naviguer sur la Outlet River avec les enfants.  Ce sera malheureusement pour une prochaine fois!

En effet, nous n’y avons passé qu’à peine 2 jours et ça a été bien trop rapide.   Ça ne m’a donné que le goût d’y retourner!  Après 2 jours, il fallait partir pour notre prochaine destination : la Péninsule de Bruce, un parc Canada!

P.S.  Je vous conseille de réserver votre camping plusieurs mois d’avance.  Pour notre part, nous avons réservé autour de mai pour un terrain en août avec tous les services (nous étions en motorisé) et nous avons eu un des derniers terrains d’un camping situé hors du parc (même pas essayé de réserver dans le parc, ce qui se fait plutôt autour de février je crois).  Que voulez-vous, les belles places sont populaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *