Les motorisés pour les nuls – Partie 1

L’an passé, notre premier vrai voyage avec les enfants, un tout-inclus à Cuba, nous a donné le goût de renouveler l’expérience.  Ne restait alors qu’à décider où, quand et comment.  Plusieurs facteurs, dont l’allergie aux arachides de ma fille (j’en parle un peu plus dans cet article), nous ont fait rêver de découvrir l’Ouest Canadien en motorisé.  Toutefois, comme je ne connais du camping que la tente en terrain sauvage, j’avais tout à apprendre du monde des VR.  Si vous êtes comme moi et souhaitez en savoir davantage, cette série d’articles est pour vous!

VR, motorisé ou roulotte?

Il est d’abord important de savoir que VR n’est pas nécessairement synonyme de motorisé.  En fait, les véhicules récréatifs comprennent, en plus des motorisés (aussi appelés camping-car ou autocaravanes), les VR dit tractables : les roulottes (ou caravanes classiques, faites d’une seule coquille rigide), les tentes-roulottes (ou tentes-caravanes, qui se replient à peu près à la grosseur d’un trailer), les fifth-wheel (ou caravanes à sellette, celles qui s’accrochent à l’intérieur de la boîte des « pick-up ») et enfin les caravanes-campeurs (qui s’installent directement sur le pick-up, comme une coquille sur le corps mou de l’escargot, au lieu d’être traînées à l’arrière). De notre côté, comme nos propres véhicules n’ont que très peu de force de traction,  la location d’un motorisé s’imposait (ou un changement de véhicule mais ce n’est pas vraiment dans les options à court terme).

A, B, C…

Saviez-vous qu’il existe 3 classes de motorisés?  Pour m’aider à les distinguer, je leur ai attribué chacun un petit qualificatif personnel…  Il y a d’abord les A, comme dans « ça ressemble à un Autobus », les B (pas encore trouvé de mot qui s’y rapporte bien, ce sont les plus petits, parfois pratiquement de la grosseur d’un mini-van) et les C, comme dans « une Capucine qui contient un lit au-dessus du conducteur ».  Si vous voulez plus de détails sur tout ce nouveau vocabulaire, n’hésitez pas à consulter cet article décrit bien chacun des types de VR. Pour notre part, entre A, B et C, les A ne tombaient pas vraiment dans nos cordes : trop gros pour nos besoins, coût d’essence trop élevé. Mais qu’est-ce que le mieux pour notre famille : B ou C?  Nous souhaitions être le plus autonome possible – c’est-à-dire avoir notre douche, notre toilette et tout le nécessaire pour pouvoir cuisiner – et ne pas avoir à jouer à tetris à chaque soir pour coucher les enfants ou prendre ce dont on a besoin dans les bagages.  Et si moi et mon chum on pouvait avoir un peu d’intimité (lire dormir dans une pièce fermée), ce serait un bel avantage.  Visiter le salon du VR m’a permis d’entrer dans divers types de motorisés et de mettre concrètement une image sur ces 2 classes.  Cela nous confirme donc qu’un petit classe C est ce qui répond le mieux à notre besoin.  Il faut dire qu’avec les classes B, on ne compte pas de vraie douche (la toilette est à l’intérieur de la « cabine » de douche!) et on risque de devoir jouer à tetris souvent si on est une famille de 4 (moins de lit qui restent monté et moins d’espace de rangement…).

Louer un motorisé, combien ça coûte?

Enfin, avant le grand voyage prévu pour 2017, nous souhaitions faire un essai d’une semaine pour voir si on appréciait cette nouvelle façon de voyager.  En effet, est-ce que mon chum serait à l’aise de conduire cette grosse bête, plus large et plus longue qu’une auto standart bien qu’elle ne nécessite pas de permis spécial?  Est-ce qu’on trouverait difficile de la stationner?  De lever le camp à tous les matins pour aller quelque part?  Et les branchements des égouts, des eaux usées, de l’électricité, est-ce qu’on serait à l’aise avec tout ça?  Est-ce que les enfants auraient mal au coeur dans ce moyen de transport bien différent de l’auto?  Bref, on souhaitait effectuer une location d’une semaine pour se faire une idée.  Le salon du VR me permettant de jaser avec quelques magasins de location, j’en viens à un premier constat : Louer un motorisé, ça coûte vraiment cher.  Nous qui planifions faire environ 2000 km en une semaine, les magasins nous demandent plus ou moins 1800$ pour louer le type de motorisé ciblé.  Et ça, ça ne comprend pas le prix des nuitées en camping.  Ouch, vraiment plus cher que l’hôtel!  Donc, plan B, on cherche à louer d’un particulier sur kijiji.  Un petit conseil, si vous souhaitez aller vers cette option (ou même vers celle d’un magasin de location), prenez-vous y d’avance (hiver, début du printemps max pour l’été à venir).  Sur kijiji, il n’y a que peu d’offres dans notre région mais on a réussi à trouver.  Autour de 1200$ pour un classe C de 26 pieds avec chambre fermée à l’arrière (yé, notre petit plus!)  Nous nous assurons donc que le contrat de location nous convient et est complet, que le propriétaire a les assurances adéquates et hop, la réservation du motorisé est réglée.  Ne reste plus maintenant qu’à vivre l’expérience et à voir si elle s’avère positive.  Réponse à venir dans la partie 2!

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *