Une nuitée aux résidences universitaires (ou cégepiennes!)

Mon amoureux et moi aimons bien partir en fin de semaine juste tous les deux de temps à autre. Par contre, dépenser 300$ pour souper, dormir et déjeuner, ça nous paraît un peu excessif.  On expérimente donc depuis les dernières années des façons de partir en toute intimité sans se ruiner.  On aime bien louer un chalet ou alors une suite-condos pour une ou 2 nuits.  En y faisant notre propre bouffe, on économise beaucoup.  Et en prime, on a un grand espace juste à vous pour se retrouver : salon souvent avec foyer, cuisinette, balcon donnant sur la nature, chambre et salle de bain privée.  On a d’ailleurs un faible pour l’Auberge du Mont Orford qui offre 22 suites-condos en plus de la possibilité de profiter de son spa extérieur abrité.  Pour environ 100$+taxes par nuit, selon la saison et la journée, c’est un très bon rapport qualité-prix.  On s’y sent d’ailleurs tellement comme chez nous qu’après y avoir passé quelques fins de semaine dans les dernières années, on a l’impression que c’est devenu notre propre chalet!

Une autre façon économique de partir dans une grande ville est de dormir dans les résidences d’universités ou même de cégeps.  Plusieurs offrent maintenant des chambres avec salle de bain privée à louer à l’année pour une ou plusieurs journées.  On en a profité à l’Université de Montréal et aussi à l’Université Laval à Québec.  Mes beaux-parents ont quant à eux testé les résidences de l’Université d’Ottawa.  On a eu un faible pour les résidences de l’Université Laval.  D’abord parce qu’on y avait étudié tous les deux, alors circuler de nouveau dans les pavillons de même que les souterrains nous a rappelé de beaux souvenirs.  Mais aussi pour la qualité de la chambre, plus grande que celles de la plupart des hôtels (il faut dire qu’ils utilisent l’espace habituel de 2 chambres de résidence pour en faire une seule),  pour la présence du micro-ondes et du petit frigo qui permet d’être autonome côté repas et pour le prix : cette fois moins de 100$ taxes comprises!  Si vous y séjournez entre mai et août et êtes partants pour utiliser les chambres de bains communes, vous économiserez encore davantage.  De plus, les universités sont souvent bien situés dans la ville et près des transports en communs pour faciliter les escapades.

J’ai appris depuis peu que plusieurs cégeps offrent le même service, comme ceux de Rimouski, de Rivière-du-Loup et de Gaspé.  Pour environ 50 à 60$, vous bénéficierez d’une chambre double avec salle de bain privée ou commune.  Avec les enfants sur leur matelas de sol, disons que ça fait un bon plan B pour nos vacances prévues en tente en Gaspésie cet été.  Pratiquement pas plus cher qu’un terrain de camping d’un parc national, avec l’accès à internet, un frigo, des cuisines communes et leurs installations sportives intérieures, je ne peux pas rêver d’une meilleure option en cas de pluie.

Ce genre de service d’hôtellerie est de plus en plus populaires au pays et chaque année de nouvelles résidences d’écoles post-secondaires se lancent dans ce service.  Soyez à l’affût et économisez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *