Menu pour 14 jours de camping

La bouffe en camping, quel casse-tête n’est-ce pas?  Surtout pour les foodies, ceux qui aime bien manger et n’envisagent surtout pas passer 2 semaines à se taper en continu hot-dog, hamburger et spaghetti.  Et ne me parlez pas de Kraft Dinner!  Je me suis donc creusé le ciboulot pour trouver des repas satisfaisants qui ne demandent pas 36 ingrédients et surtout pas l’ingrédient spécial qu’on ne retrouve qu’à la boucherie du coin.  Et je vous donne même la liste des ingrédients secs et périssables à apporter pour la première semaine (ça rentrera dans la glacière familiale, c’est promis!) et la liste d’épicerie à faire pour la deuxième semaine (des ingrédients que vous trouverez dans pratiquement toutes les épiceries, c’est – encore une fois – promis!).  À noter que les portions sont calculées pour nourrir 3 adultes (parce que mes 2 enfants mangent encore l’équivalent d’une demie-portion d’adulte!).  Et n’oubliez pas les déjeuners et les collations, qui ne sont pas inclus ici (ça, ça devrait être plus simple à planifier!)  À noter que pour cuisiner je dispose d’un rond au propane et d’un petit BBQ dont le couvercle se referme (ce qui cuit beaucoup plus rapidement que ceux ouverts et nous permet une plus grande variété de menu).  Aussi, je profite de la première semaine pour amener quelques plats congelés qui nous faciliteront la vie et garderont la glacière fraîche!  Vous remarquerez également qu’il n’y a pratiquement pas de resto dans les menus.  Ma fille étant allergique, c’est souvent compliqué pour nous de les fréquenter alors on cuisine!  Mais libre à vous d’en ajouter pour vous simplifier la vie!

 

Jour 1

Les 2 repas sont froids parce que nous ferons de la route toute la journée.  Le fait de manger tout de suite les crevettes qui seront dans le sac à lunch au lieu de la glacière permet d’éviter que l’odeur se répande à tous les aliments

Dîner : salade de couscous (avec persil, concombre, tomates, échalottes, huile d’olive et jus de citron) accompagnée de crevettes de matane et sauce chili.

Souper : Sous-marin à la viande à fondue, mayo épicée et légumes.

 

Jour 2

Encore sur la route une partie de la journée, nous arriverons au camping en après-midi.  On retrouve aujourd’hui 2 de mes produits chouchous pour le camping, les lanières de poulets déjà cuites (j’adore la marque Sunchef du Cosco qui n’est pas trop salée) et les fameux Ficello (oui c’est davantage de déchets mais le côté déjà emballé individuellement est facilitant en camping)

Diner : Tortillas froids avec lanière de poulets déjà cuites, salsa, poivrons, oignons et fromage mozarella (Ficello).

Souper : Keftas (cuisiné auparavant et apportés congelés), couscous et tomates.

 

Jour 3

On passe la journée à la plage qui jouxte le camping alors on se permet de revenir au terrain pour se préparer un dîner chaud.  Si on décide finalement de sortir, on pourra toujours inverser le souper et le dîner et traîner ce dernier dans un Thermos.

Diner : Pâtes (coquilles) au pesto, tomates séchées et poulet (les mêmes lanières qu’hier!).

Souper : Chili (cuisiné auparavant et apportés congelés) gratiné accompagné de petits pains naans.

 

Jour 4

On passe la journée à une plage plus loin alors on s’apporte un pique-nique.

Diner : Sandwich au porc effiloché (que j’avais cuisiné auparavant et apporté congelé).

Souper : Curry de poulet (lanières déjà cuites, canne de lait de coco, petit mélange déjà fait dans un mini pot masson de pâte de cari, jus de citron et sauce au poisson) avec riz basmati et carottes.

 

Jour 5

La journée est plus froide, on se réchauffe avec une soupe et on fait notre première épicerie pour renouveler le stock avant le souper.

Diner : Potage aux légumes (que j’avais cuisiné auparavant et apporté congelé), pains naans, saucissons (je me suis gâtée et j’en ai apporté un de ma boucherie préférée) et fromage.  Si on prévoit être sur la trotte pour le dîner, on fait réchauffer le potage le matin et on l’apporte dans le thermos.

Souper : On se gâte avec un bon morceau de viande marinée, des patates au four et une salade achetée toute prête.

 

Jour 6

On fait cuire davantage de saucisses au souper pour les sandwichs du lendemain

Diner : Des sandwichs aux oeufs avec des chips et des crudités, c’est notre classique de pique-nique ici.

Souper : Saucisses, quinoa et légumes cuits.

 

Jour 7

On utilise les dernières viandes crues récemment achetées pour le souper car ça se converse moins longtemps dans une glacière.  On fait cuire plus de steak haché que nécessaire, il nous servira pour le repas du soir du lendemain.

Diner : Sandwich saucisses, pommes et cheddar fort.

Souper : Hamburger et frites maison sur le BBQ.

 

Jour 8

On réutilise les restants de pains hamburger pour le dîner et les restants de steak haché pour le souper

Diner : Sandwich au jambon dans les pains hamburger.

Souper : Riz au steak haché et sauce soya.

 

Jour 9

On reprend la route aujourd’hui après nos 7 nuits près de la plage.  On se permet de sortir le BBQ à une petite halte pour cuisiner des hot-dogs!  Pour les crêpes, on aura pris soin d’amener de la maison la quantité de farine nécessaire et de noter la quantité de lait et d’oeufs à ajouter tout en ayant prévu un fouet pour bien mélanger le tout.  On fait un surplus de crêpes pour le dîner du lendemain.

Diner : Hot-dog et crudités.

Souper : Des crêpes!  Avec sirop d’érable apporté de la maison dans un pot masson, beurre, petits fruits.  Est-ce qu’on se gâte avec une crème pâtissière maison (farine, oeuf, sucre, lait)?

 

Jour 10

Un petit lunch froid pour une journée de randonnée dans les montagnes!

Diner : Roulés au jambon.  On place du jambon sur les crêpes restantes et on roule pour un sandwich original.  Crudités en accompagnement.

Souper : Linguine carbonara.  Une recette simple avec des linguines, du bacon déjà cuit, du fromage cheddar fort, un peu de lait (en remplacement de la crème) et des jaunes d’oeufs.

 

Jour 11

Encore un lunch froid pour le repas du midi!

Diner : Salade de pâtes (reste de coquilles non cuites du jour 3) avec fromage feta et légumes.

Souper : Pizza au bacon sur pain naan.

 

Jour 12

Cette fois, on revient au campement pour un dîner soutenant!

Diner : Brunch d’oeufs avec restants de bacon, jambon et patates.

Souper : Spaghetti gratiné (restes de Ficello) avec les restes de linguine non cuites et un pot de sauce du commerce.

 

Jour 13

On reprend la route alors on a préparé d’avance ces repas froids qui se mangent bien en voiture.  Les œufs auront été cuits en même temps et dans le même chaudron que les pâtes de la veille.

Diner : Oeufs cuits durs, pains naans, crudités, fromage.

Souper : Salade de quinoa aux pommes et au gouda avec reste de jambon tranché en accompagnement.

 

Jour 14

On termine la route et est de retour au Québec en fin de journée.

Diner : Des tostitos!  Avec salsa, fromage et crudités.

Souper : On se permet un souper au resto avant le retour, enfin!

 

Bonnes bouffes de camping!  Et cliquez sur les liens ci-dessous pour les fameuses listes promises!  C’est là que vous vous direz que je suis ultra organisée (peut-être trop?).   Pour moi c’est une bonne manière  de ne plus avoir à y penser une fois en vacances et de pouvoir vraiment relaxer sans avoir à me casser la tête quand les enfants crieront «Qu’est-ce qu’on mange?»!

 

Nourriture à apporter au départ

Épicerie à faire au jour 5

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *