L’école en voyage, par où commencer? – Partie 1

Un de mes grands questionnements dans l’organisation de notre roadtrip de 5 mois en famille était l’organisation de l’école sur la route.  En effet, avec 2 enfants qui allaient manquer les 3 derniers mois de leur 1ère et 3e année du primaire au Québec, il fallait y voir!  Par où commencer les démarches?  Qui contacter et comment cela fonctionnera avec notre école?  Quelqu’un pourra me soutenir?  Quels seront les travaux qu’on devra faire sur la route et avec quel matériel?  Tant de questions et si peu de réponses facilement trouvées…  Heureusement, à force de chercher à gauche et à droite, à faire des téléphones et de multiples recherches internet, à parler avec mon frère, enseignant de 3e année, et ma belle-sœur, enseignante en 1ère (oui, oui, j’en ai de la chance!), j’ai fini par savoir un peu plus où m’en aller dans ce grand projet d’école sur la route et je vous en livre aujourd’hui les secrets (ou plutôt les étapes à suivre).

 

1. Contacter la commission scolaire et la direction de l’école.

C’est sans contredit la première étape à faire.  On pourra alors vous informer du fonctionnement qui varie d’une école à l’autre.  Pour ma part, on m’a confirmé que le tout était possible mais qu’il était de ma responsabilité de faire voir la matière à mes enfants et que je ne devais pas m’attendre à ce que les enseignants fassent quoi que ce soit de spécial pour nous aider.  On m’a aussi affirmé que mes enfants passeraient automatiquement à l’année suivante (on manque les 3 derniers mois d’école) mais que s’il se révélait qu’ils ne suivent pas du tout la matière, l’école pourrait décider de leur faire reprendre leur année.  Heureusement que mes enfants réussissent bien à l’école alors cela ne m’inquiète pas trop.  Je sais que certaines écoles demandent des porte-folios voire de passer des examens au retour pour s’assurer que les enfants ont bien assimilé la matière.  Et que lorsque l’enfant n’est pas du tout inscrit à l’école (ex. absence pour une année complète), il est considéré qu’il fait l’école à la maison et le processus devient alors différent.  Bref, la première étape : s’informer auprès de l’école et la commission scolaire!

 

2. Informer les enseignants et demander une rencontre quelques semaines avant le voyage.

J’ai bien compris que les enseignants ne doivent pas être sollicités plus qu’à l’habitude mais, mes enfants ratant la dernière étape seulement, je dois à la base savoir quelles notions ont été vues et lesquelles restent à voir.  J’en ai parlé aux enseignantes de mes enfants dès la rencontre de parents en septembre et elles ont gentiment accepté une rencontre environ un mois avant le voyage.

 

3. S’informer sur le programme scolaire de notre enfant.

C’est la partie que j’ai trouvé la plus difficile.  Si vous prévoyez plutôt faire l’école à la maison et ne prévoyez pas un retour vers l’école traditionnelle, je vous suggère fortement le site de l’AQED (Association Québécoise pour l’Education à Domicile), une véritable mine d’or sur le sujet.  Si vous souhaitez par contre que votre enfant retourne à l’école traditionnelle après le voyage ou que vous souhaitez suivre le programme du Ministère de l’Éducation au Québec, je vous suggère fortement de vous informer sur la progression des apprentissages.  Il y a bien sûr le fameux document sur le site du Ministère de l’Éducation qui détaille chaque compétence à acquérir en français, mathématiques, anglais, etc. et qui explique quelles notions doivent être vues à quel moment du primaire.  Toutefois, on s’y rend bien compte qu’une même notion est vue durant plusieurs années et qu’à la fin de la première année, il n’y a pas grand-chose d’obligatoire à maîtriser à part l’alphabet (!).  Bref, survoler la « Progression des apprentissages » m’a plus mélangée que guidée.  Heureusement, certains documents précisant davantage les notions à voir à chaque année existent sur le web ainsi que sous forme de livres  et m’ont donné une idée plus concrète de la matière à voir pour chaque année du primaire.  Je vous les détaille ici (à noter que nous prévoyons surtout voir les 3 matières de base – français, anglais et mathématiques – lors de notre voyage) :

 

Le site d’Allo-Prof Parents

S’il est parfois un peu difficile d’y retrouver l’information voulue, ce site est une vraie mine d’or pour commencer votre préparation.  Par exemple, vous y trouverez ici toutes les notions de français et de mathématiques qui sont vues à chaque année du primaire.  De plus, le site fournit plusieurs liens pour des exercices et même des applications ainsi que des jeux sur le site qui permettent de réviser la matière.

 

Les documents des diverses commissions scolaires

Pour ce qui est par exemple de connaître la matière vue en anglais, j’ai particulièrement apprécié ce document de la Commission Scolaire des Découvreurs qui explique bien les notions vues à chaque cycle (le 1er cycle comprenant la 1ère et 2e année, le 2e cycle la 3e et 4e année, etc). Cliquez sur le document débutant par « planification… » sur ce lien et n’hésitez pas à explorer également les autres documents!

 

Le livre « Mon aide-mémoire du primaire »

Aussi, parce que notre mémoire a oublié certains termes souvent utilisés à l’école (vous souvenez-vous ce qu’est un connecteur de séquence? Une phrase déclarative? Un homophone?  Une allitération?), je vous suggère fortement le livre « Mon aide-mémoire du primaire » qui revient sur chaque notion enseignée pour chaque matière au primaire.  En plus des matières de base (français, anglais, mathématiques), on y revient même sur les sciences, l’univers social ainsi que l’éthique et culture religieuse et on prend également le temps de mentionner à quel(s) cycles est associé chaque notion.  Un livre très complet des éditions Caractère qui est une bible à avoir dans sa bibliothèque de voyage à mon avis.

 

Le site du Ministère de l’Éducation

Bon, c’est vrai que le site du ministère de l’éducation n’est pas toujours facile à comprendre pour les néophytes mais on y retrouve tout de même des documents fort utiles comme les mots d’orthographe (ou de vocabulaire) à voir à chaque année scolaire ainsi que les conjugaisons de verbes à apprendre (cliquez sur le lien « Grammaire » de cette page ).  Des listes à imprimer sans faute!

Pour les mots d’orthographe, le Ministère a également produit un outil interactif pour l’enseignement de l’orthographe au primaire. Celui-ci permet de retrouver les mots vus au primaire considérant certains filtres ou catégories (par exemple tous les verbes vus en première année ou les mots du 1er et 2e cycle qui contiennent des lettres muettes ou tous les mots du primaire qui contiennent le son « ien » par exemple.  Un outil simple d’utilisation et bien pratique!

 

Les livres « Le programme expliqué aux parents »

Enfin, les livres « Le programme expliqué aux parents » (un livre pour chaque année scolaire) des éditions Caractère reviennent plus en détails sur chaque année scolaire en expliquant ce qui est vu et attendu des élèves dans chaque matière. Un bon outil à utiliser en complément avec les autres ci-hauts pour comprendre comment voir la matière.

 

Et voilà, vous avez maintenant plein de lecture pour débuter votre préparation!  Prêts pour la suite?  Rendez-vous à la partie 2 de l’article!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *